Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2021 4 04 /11 /novembre /2021 01:01

Ciel neuf y aime

          Ciels neufs

                     Si ailes nœuds …

 Ciels

Des nues aux fières escapades

Dessinent sur la mer parades

Et effervescences paisibles

Qui nous chantent des invisibles

 

Des trames et des fils de chaine

Que des oracles louent sans peine

Mais ne savent pas raconter

Dans leurs profondes volontés

 

Au loin des divinités chantent

Des mélopées sauvages aux rimes

Inénarrables qui nous hantent

 

Et feront payer cher la dime

Aux nageurs inconscients pressés

De franchir les océans gonflés

Photo : Zachary / txt et chx musical : tg

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
moi j'ai été élevé avec "le bal du printemps "
et avec le romancero ...
Prévert et Lorca ont éclairci mon ciel
amitié
tilk
Répondre
P
chez moi on écoutait l'accordéon mais très vite je suis allé vers Brassens, Ferré Brel et d'autres : un prof nous a fait découvrir la poésie espagnole avec Paco Ibanez et l'amérique du sud avec Atoualpa Yoypanqui entre autres....
M
Un peu de Prévert ça peut pas faire de mal ...
Répondre
P
n'est ce pas ? la mer les baleines...
S
Prévert, incontournable... la plage tranquille, elle apprécie probablement !
Répondre
P
évoquer ce qui fait de bons moments sans oublier ce qui se cache derrière des images idylliques ?
F
Bravo, me souvenait plus de la pêche à la baleine!!! Pas de doute, Prévert avait de l'humour!!! De plus, la photo de plage abandonnée est accompagnée de jolies rimes!!Bisous FAN
Répondre
P
Jacques Prévert reste un réservoir toujours d'actualité, les nombreux interprètes offrent un choix considérable... les photos sont de mon fils Zachary...
T
Paroles un grand recueil. Il faut que je le re-re-re--relise.
Répondre
P
ou écouter : Montand, Mouloudji, les Frères Jacques ... et tant d'autres, musiques de Kosma et d'autres .... une source inépuisable....