Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juin 2021 7 13 /06 /juin /2021 00:01

Huit

Nouveaux anciens

Anciens et nouveaux

Pays sages deux

Les syllabes des écrits calligraphes

Se mesurent aux signes orthographes

Qui poussent dans les vertes épitaphes

Disséminées tout au long des paraphes

 

Les encres végétales et les veines

Minérales s’accouplent loin des haines

Nées au hasard des rencontres urbaines

La se pressent sur les trottes vilaines

 

Les sacerdoces qui se vouent aux crimes

Plus loin des sourires d’enfants apprennent

Les poèmes les histoires les rimes

Que se disent les amoureux patients

Partager cet article
Repost0

commentaires

ZAZA 18/06/2021 11:43

Magnifique réalisation, signée Pascal, je suppose et du Léo Ferré comme j'aime, merci.

pjtg 19/06/2021 09:57

et Pascal nous en réserve encore beaucoup ... à suivre ...

tilk 15/06/2021 01:28

je reviens avec plaisir admirer ton article et écouter Léo
amitié
tilk

pjtg 15/06/2021 10:47

faut surtout ne pas lésiner : ici il n'y a aucun abus de consommation @ +

Plumes d Anges 14/06/2021 15:46

L'ami Léo doit SAVOURER... Belle semaine inspirée Thierry. brigitte

pjtg 15/06/2021 10:48

une de ses première chanson qui garde toute sa force et sa saveur ?

Topa 14/06/2021 09:00

Les flammes vertes et bleues de Pascal balancent entre les cyprès de Van Gogh et les peupliers de Lombardie...

pjtg 14/06/2021 10:01

entre les cyprès et les peupliers d'Italie les ramures balancent vers le sud de part et d'autre des Alpes vers le soleil ?

tilk 14/06/2021 02:20

j'aime de plus en plus cette série
ton texte est très interressant
et merci encore pour Léo
amitié
tilk

pjtg 14/06/2021 10:38

on va persévérer il me reste quelques images que je mets en ligne une après l'autre et puis Pascal va bientôt se retrouver plus libre ?