Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2020 1 21 /09 /septembre /2020 00:01

Dix-neuvième page

Écrire à l’ombre des pignons

Les claquements des doigts

Soulèvent sous les mats

Des sourires sincères

Qui dansent dans l’éther

 

Une lettre chargée

De roulements hébreux

Venus du fond des âges

Jusqu’ici sur la page

 

Éclats et courtes ondes

Nous racontent un monde

Aux murmures ténus

 

Un silence repousse

Un frisson sur la mousse

Des océans reclus 

Image : Pascal /txt et chx musical : tg

Partager cet article

Repost0

commentaires

tilk 24/09/2020 00:22

un texte qui pousse à la rêverie !!!!
amitié
tilk

pjtg 24/09/2020 10:59

c'est toute la force des images et celle des mots quand on se laisse emporté ...

Zazarambette 22/09/2020 11:36

Tes mots dans ce sonnet raisonnent très bien avec clair de lune... j'adore. Bises et bon mardi

pjtg 23/09/2020 10:56

d'autant que la harpe et donc l'artiste : les deux offrent une nouvelle interprétation !

Sedna 22/09/2020 08:32

Très bon accord entre mots et le morceau de musique. J'aime particulièrement la dernière strophe qui est vraiment superbe

pjtg 22/09/2020 10:35

merci pour les encouragements, il y a des moments où une harmonie s'affirme à saisir ...

broutilleb 22/09/2020 08:06

tu dérives joliment en mots sur une illustration très fraîche.

pjtg 22/09/2020 10:34

dérive ou exégèse ou commentaires au sens de questionner ?

Topa 22/09/2020 07:45

Se méfier des sourires qui ne seraient pas "sincères" !...

pjtg 22/09/2020 10:34

certainement et il en est qui sont vraiment retors sous le faux sincère qui ressemble à un authentique tout en ....