Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 août 2020 1 31 /08 /août /2020 00:01

Preux m’y est six’ pas

Pélicans & Compagnie

Octave tente

De grimper ut

En toute attente

Sans faire insulte

 

De s’évader

Ciel étoilé

Comme un baiser

Un soir d’été

 

Sur la portée

Gamme éclatée

Entre espoir clef

En do en ré

 

Suite majeure

Accords mineurs

Fière envolée

Vite brisée

 

Pas sur le fait

Mais vu après

Les nuées ailées

Siècles passés

 

Alors Octave

Nie les entraves

Et joue l’étrave

Loin des esclaves

Photo Bernard Groult

Txt et chx musical : tg

Partager cet article

Repost0

commentaires

Piro 11/09/2020 12:32

Je viens de lire plusieurs de vos poèmes. Très curieux et assez surréaliste, presque de l'écriture automatique.

pjtg 12/09/2020 10:14

Merci pour votre visite, la poésie des surréalistes a beaucoup m'a marqué, il en reste certainement des traces ? le lien avec Robert Desnos est tout à fait voulu ... à bientôt

Zazarambette 01/09/2020 11:22

De belles strophes musicales. Bravo. Bises

pjtg 02/09/2020 11:15

je ne sais si le chant du pélican est harmonieux aux oreilles humaines, j'ai essayé de lui donner des références écoutera t il ?

Minik do 01/09/2020 08:35

Et en avant la musique des mots !

pjtg 01/09/2020 11:03

la partition est sous entendue : un et deux et.... dit le chef d'orchestre !

Topa 01/09/2020 06:26

La photo nous éclabousse !...

pjtg 01/09/2020 11:04

n'est ce pas mais pas besoin de parapluie ni de ciré on en prend plein les yeux ...

tilk 01/09/2020 00:58

wahou !!! il est énervé ...
amitié
tilk

pjtg 01/09/2020 11:05

je le crains ou alors il est pressé ou tout simplement il a un rendez-vous ?