Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juillet 2020 7 19 /07 /juillet /2020 00:01

Intermède fable

Ou interjection aux grands

En fa bull’ liste mineur

Corbeaux et Cie  Temps de con finement huit

Sur son arbre perché

Faudrait pas rigoler

Monsieur de La Fontaine

Ça me fait de la peine

Les goupils les corbeaux

Ne sont plus que des mots

 

Rares s’entend

Aux siècles trépassés

C’est évident

Jusque vingt le dernier

Renard et freux

Étaient bien plus nombreux

Mais "corbeaux dort"

 

Compter les morts

Et glyphosate

Dans la baratte

Et tronçonneuses

Bien trop nombreuses

 

Moralité

Les plaines rases

Empoisonnées

Font la vie nase

Et les pompiers

Bien trop lassés

Les infirmiers

Exténués

 

et pour la cire constance 

Moralités

Concaténées

Monsieur virus

Covid ou plus

Doit on en rire

Ou bien mourir

 

Corbeaux et Cie  Temps de con finement huit

photo : Dominique Borée : blog : les pensées sauvages http://le-blog-de-kiro.over-blog.com/

Txt : choix musical : tg quand on parle ...........

Partager cet article
Repost0

commentaires

Françoise GRANDIN 21/07/2020 17:46

Bien sur, poème de cire contance!!! Mais pauvre corbeau que l'on nomme oiseau de mauvaise augure, il n'y est pour rien!!! Bisous Fan

pjtg 22/07/2020 09:31

il faut dire qu'il est poursuivi par sa réputation (pour le moins erronée) depuis la nuit des temps, retrouver une approche plus sensible de la nature et de ses acteurs devient plus que nécessaire avant que .... la poésie peut aider ?

Sedna 21/07/2020 16:21

Une fable malheureusement d'actualité ..bravo pour l'exploit

pjtg 22/07/2020 09:32

les grands fabulistes (je ne veux pas me comparer) écrivaient dans l'air du temps et cet air court toujours ?

Topa 21/07/2020 06:44

Réussir à placer "glyphosate" dans un poème relève de l'exploit !...

pjtg 21/07/2020 11:26

oui à priori le registre "poé tic" ne reçoit pas ce genre de terme mais comme le disait Ferré : https://www.youtube.com/watch?v=OAdoj_fVsuY

tilk 21/07/2020 02:18

c'est vraiment sympa les fables vues comme ça !!!
amitié
tilk

pjtg 21/07/2020 11:27

on ne va pas laissé tout le registre à Jean de La Fontaine ?

Plumes d Anges 20/07/2020 15:47

La langue des oiseaux est un chemin de poésie et de lumière, j'adore !
Quant au virus, il me donne envie de me détendre en écoutant un air de balalaïka... Doux après midi à toi. brigitte

pjtg 21/07/2020 11:31

on dit que c'était le langage des Dieux, mais que nous l'avons perdu, à nous de le retrouver ou de le réinventer ? le virus nous rappelle notre condition : toute notre vulnérabilité et la nécessaire solidarité pour faire front sans oublier sur le bord du chemin les plus fragiles ?