Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mars 2020 4 12 /03 /mars /2020 01:01

Rencontre fortuite sur le chevalet

Pignons & cie / trente et six

Des images posent sans faire collision

Elles illustrent bien plus que le maigre horizon

Que dessinent l’écran coincé dans le salon

Les oiseaux originent l’ombre des pignons

 

Les maisons se cultivent des greniers volages

Qui envoient des idées rejoindre des nuages

Dont les légèretés se mélangent aux pages

Qui dessinent entre les mots de nouveaux passages  

 

La tête dans les songes les pieds dans la terre

Le jardinier caché par les arbres sévères

Se dit des poèmes qui passent les frontières

Entre amour tendresse et utopies libertaires

 

images : pj choix musical et txt : tg

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
l'art est un envol
Répondre
P
qui part du centre vers les hauteurs : vertige et aventure ?
M
combien de battements d'ailes pour atteindre le pignon ?
Répondre
P
autant qu'on peut et de la puissance des ailes : modèle colibri ou vautour moine ?
T
Ce musicien est plein de ressources !...
Répondre
P
il m'a semblé intéressante : il renoue avec les racine du blues delta ?
S
Quand les mots rejoignent le ciel et ses ailes, la grâce nous envahit . La peinture, comme l’écriture permettent d'enjoliver ce monde en perdition.. c'est notre dernière liberté !
Répondre
P
les arts offrent des horizons, qui peuvent aider à avancer, reconsidérer et ouvrir de nouvelles perspectives ?
T
Pignon sur chevalet ça me parle. On dit chevalement aussi dans min coin mais pour autre chose...
Répondre
P
le chevalet lieu de travail et d'exposition (la première) lieu de rencontre c'est moins fréquent, une forme de chevalement mais à une échelle différente !

Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche