Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2020 6 21 /03 /mars /2020 01:01

Dixième page

Écrire à l’ombre des pignons

Il dit qu’il aime et puis il se rétracte crac

Réponses tatouées sur l’épiderme du trac

La fréquence des portées disperse le vrac

Quand la pente s’insurge et force et patatrac

 

Les palettes se présentent éclats suaves

Hésitations majeures et présences braves

Quand les brosses médiatiques s’ébrouent de baves

Heurts sous estimés par les matières esclaves

 

Hier et puis demain se dessinent en vain

Sur les écrans pervers que les masses par vingt

Et cent et mille tétra méga multiplient

 

Les méfaits éhontés qui tannent les cornées

Épuisent les uvées et rincent les écrits

Valeureux émissaires partant sur les plis

Dessin : pj / txt et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
"Tenir, tenir, aujourd'hui et demain".
Répondre
P
demain après demain : écrire lire et espérer ?
T
c'est dur d'être sure !!!<br /> amitié<br /> tilk
Répondre
P
plus que savoir douter me plait : Dante ...
T
Quelque chose nous dépasse et pourtant, nous cherchons toujours à savoir...
Répondre
P
on le fait avec nos moyens et de les échanger agrandit les horizons ?
B
avancer pour pouvoir reculer ou l'inverse ?
Répondre
P
prendre la mesure demande quelques fois de prendre du champ pour mieux envisager ?
Z
Comme l'écrit Sedna, gardons l'espoir d'une petite lueur qui mettra fin à cette galère !
Répondre
P
les lueurs sont en nous autant qu'à l’extérieur : le rapprochement fait s'agrandir la lumière ?

Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche