Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juillet 2019 1 08 /07 /juillet /2019 00:01

Hors connexion

À l’ombre des oiseaux / 35

Quelques coups d’ailes et des poèmes s’envolent

Vers les horizons multiples sans paraboles

Versifications polymorphes fragiles

Qui signent dans les nues des messages agiles

 

Les becs et les rémiges se donnent des airs

Mélanges insaisissables chansons concerts

Tantôt solos iconoclastes tantôts chœurs

Etonnés mélodies et refrains enjôleurs 

 

Orchestre étêté big-band sauvage nocturne

Qui vient ébouriffer les banquiers taciturnes  

Cajoler une enfant qui se balade seule

 

Au bord du chemin la main sur le cœur tilleuls

Et coudriers la berce l’églantier murmure

Des poésies rares qui pansent les blessures

À l’ombre des oiseaux / 35

images / txt / choix musical : tg

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
maintenant je suis obligé de prendre une loupe pour lire tes beaux poèmes !!!<br /> j'adore cette série ...celle ci est superbe !!!<br /> amitié<br /> tilk
Répondre
P
je ne puis que te souhaiter de te porter aux mieux ... amitiés ... @ +
T
et oui c'est terrible deux AVC et encore il paraît que j'ai de la chance !!!<br /> amitié<br /> tilk
P
Aïe c'est vraiment dur ! je te remercie pour tes encouragements, bon été @ +
Z
Magnifiques accords entre l'illustration, le texte et la musique, bravo Thierry.<br /> Bises et bon début de semaine
Répondre
P
j'essaie de trouver des musiques qui correspondent au thème, ou qui font écho, merci pour tes comm. bon été sur ton île ...
S
Les mots, la nature ,les oiseaux sont un baume si doux..les deux créations s'accordent . J'aime beaucoup.
Répondre
P
merci pour les encouragements : je reviens d'un week end au bord de mer en Pays d'Auge : bocage, mer et beau temps
T
Les empreintes du ciel.
Répondre
P
elles sont peut être plus fortes que ça semble de prime abord ?
M
Tes tableaux prennent des couleurs.<br /> J'aime beaucoup !
Répondre
P
ça va ça vient tout dépend de l'humeur du moment et du ciel qui entre par la fenêtre ...