Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 février 2018 3 07 /02 /février /2018 01:01

Dix-huitième : on s’y perd

Envols hein / point d'interrogation

À mes oiseaux nus oubliés sur les sentiers

Des gloires inutiles fardées de  lauriers

Et médailles accrochées aux veines crevées

D’où suintent des amas illicites peuplés

 

Des victoires ordinaires ponctuées en douce

Les charmes percutent les guitares solaires 

Ébouriffées  par les alarmes  réfractaires

Leurs chants inondent de suies arides les frousses

 

Qui s’étendent sur les épidermes caducs

La flore des songes exténue dans les viaducs

Des fleuves libérés par hasard dans la nuit

Les artefacts en lisières suent et  s’enfuient 

Envols hein / point d'interrogation

image / txt / choix musical : tg

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Les ailes de la neige.. Delicate comme un oiseau
Répondre
P
et la neige fait des ailes à ceux et celles qui jouent avec elle : j'ai dessiné bien avant qu'il ne neige ! coïncidence ?le hasard fait bien la poésie
M
La neige a blanchi les oiseaux noirs...
Répondre
P
étonnant car ils ont été peints bien avant que la neige choit : prescience ? ou chance ?
F
on étouffe mais c'est beau
Répondre
P
la promiscuité ou l'atmosphère qui épaissit : en d'aitres mots : la cage ou la pollution ? les faire survivre serait une gageure ?
Z
Tes oiseaux sont perdus dans la neige !<br /> Bises et bon mercredi
Répondre
P
peut être ou profite t il de ces conditions pour s'amuser ? bonne journée
T
Mais on te retrouve.
Répondre
P
et oui ! il y a un fond d'oiseaux et autres figures ; j'aime à varier les sujets et les acteurs : pour ne pas lasser et pour ouvrir des horizons ?