Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2017 6 14 /01 /janvier /2017 01:01

Et les déraisons

Lieux de ténèbres / règnent les vents

Ce que calculent les matières perfusées

Dans les cages cuites des règlements rusées

Ne résout en rien l’équation finale qui

Dans les arborescences ne cache aucun nid

 

Les fleurs de déraisons faseillent sous le vent

Et murmurent aux gens des mots doux si urgents

Que les oiseaux  n’osent  se poser sur le sol

Préférant aux repos les beautés des envols

 

Les mains tendues des enfants sur les pages blanches

Soulignent des ramures les tendres jouissances

Les veines fragiles des vieilles revanches

Quand la musique  en douce balance en cadence

Lieux de ténèbres / règnent les vents

Images / txt / choix musical : tg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ZAZA 15/01/2017 13:43

Quelle belle envolée de mots pour ces oiseaux qui cherchent à se poser. Bravo Thierry. Bises et bon dimanche

pjtg 16/01/2017 11:28

merci ! pour des oiseaux l'envolée va de soi, ne serions nous pas, quelques fois ces oiseaux là ? bonne semaine

Minik do 15/01/2017 08:02

Encore un bel envol.

pjtg 15/01/2017 11:23

merci je fais de mon mieux ?

Lily 14/01/2017 17:32

Les fleurs faseillent, les gens, c'est urgent, écoutent leurs modoux, tandis que les oiseaux s'envolent et que les mains enfantines balancent les pages blanches tout en haut des branches. Une revanche sur l'équation apportée par The wind !

pjtg 15/01/2017 11:22

Bob a interrogé les vents, plus qu'avoir une ou des réponses, c'est le questionnement, et la manière de le faire qui arrange la chanson,
"How many roads must a man walk down
Before you call him a man?
Yes, 'n' how many seas must a white dove sail
Before she sleeps in the sand?
Yes, 'n' how many times must the cannon balls fly
Before they're forever banned?
The answer, my friend, is blowin' in the wind,
The answer is blowin' in the wind..../...."

Topa 14/01/2017 16:02

Certains (rares) oiseaux ne se posent pratiquement jamais...

pjtg 15/01/2017 11:17

oui ils sont rares et quand ils sont à terre ils ont beaucoup de mal à s'envoler, sans aide et soumis à tous les dangers

Tmor 14/01/2017 08:17

Electrocardiogramme tourmenté
Piste d'aterrisage encombrée
Ils ne savent où se poser les oiseaux de passages
Les pierres roulent sur cet étrange paysage

pjtg 14/01/2017 10:29

c'est la dernière livraison pour cette série, peut être y reviendrais-je ? ne serions nous pas de proches parents de ces oiseaux qui, fassent ce qu'ils veulent, sont toujours de passage ?

Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche