Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 01:01

Modale

Ténèbrescences / raies et stries

Les effets des aubes tues se froissent sans bruit

Elles tombent au hasard des carrefours gris

Qui hésitent entre mise en scène et oubli

Quand la musique caresse les peaux et puis

 

Des perspectives se meuvent dans des réduits

Que s’autorisent les ajournement induits

Les termes infusés par des brumes niellées

Les pleurs de néons peints s’écoulent écaillés

 

Sur les heures écopées dans la barque ivresse

Le papillon des paupières accentuées presse

Quand le crayon charge les ombres des jeunesses 

La ronde des détresses se tresse sans cesse

entendu vu hier soir aux Saulnières dans de cadre de Soblues festival

Encre : pj / txt et choix musical : tg

Partager cet article

Repost 0
Published by pjtg
commenter cet article

commentaires

Topa 08/12/2016 15:18

- Tiens, encore des traces de pneus ! Ce doit être une piste très fréquentée... (Dupont)
- Je dirais même plus, etc. (Dupond)

pjtg 09/12/2016 10:59

la fréquentation de certaines pistes est assez inattendue ! n'est ce pas mon cher Watson ? yes it is !

ZAZA 07/12/2016 11:33

Une jolie mélodie ce texte tout en harmonie avec le graphisme.
Bises et bon mercredi

pjtg 07/12/2016 16:35

merci pour tes comm. je travaille en partant d'une image peut être vais je inverser un jour ? bonne soirée

Minik do 07/12/2016 07:55

Faisceaux de paille et rizière sombre....

pjtg 07/12/2016 10:35

chaumes des moissons passées et à venir entre hier et aujourd'hui, l'idée se détache peu à peu sur l'écran

Tmor 06/12/2016 18:14

On cherche l'horizon pointu entre les vagues et les mirages.

pjtg 07/12/2016 10:33

celui là ou un autre, d'autres qui pointent ou se fondent : perte de repères pour en désigner d'autres ?

photodilettante 06/12/2016 10:43

vapeurs noires

pjtg 07/12/2016 10:32

certainement avec de la fibre et des objets non identifiés ou identifiables à l'aulne de ses propres horizons