Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 00:10

Quercus coccinea

 

Pause dix sept / chêne écarlate

Revenons à nos chênes grognent les cochons

Oui mais ces chênes là venus des Amériques

Ont séduit les jardiniers de leurs tons cycliques

Feuillages automnaux éclats rouges profonds

 

Ça parle le latin sur les planches florales

Les premiers parlaient Huron  Cris ou Sioux avant

Puis le saxon et autres manières orales

La traversée océane voile s’entend

 

Grand polatouche écureuil gris gaufre geai bleu

Avaient disséminé son gland qui ici a

Pris le relais le jardinier évidemment

 

De squares en arboretums de parcs gracieux

En jardins plus cosy la main négocie là

Ce qui se faisait par ailes pattes et dents

Pause dix sept / chêne écarlatePause dix sept / chêne écarlate

images / txt / choix musical : tg

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
Ça fait du bien de revenir sur ce territoire végétal.
Répondre
P
des arbres qui mettent tant de temps à grandir, qui sont victimes de tant de méfaits, mais qui restent vigilants et bienveillants..
P
ça va " parler " à Jean-Claude..
Répondre
P
bien sur, quand je découvre un nouvel exemplaire je me dis tiens ça va plaire à Topa et voilà...
G
Effectivement un bel éclat rouge pour ces feuilles ! <br /> Les arbres, alors qu'ils nous entourent, on ne prend pas assez le temps de les regarder ^^
Répondre
P
et oui ils nous offrent abris et splendeurs en toutes saisons, j'en découvre sans cesse de nouveaux...
T
Nous en avons un exemplaire à Durcet même, de la variété "splendens", terme pas du tout usurpé...
Répondre
P
j'irai voir, la famille quercus est une belle et grande famille, qui se diversifie de belle manière.
M
Ce vénérable chêne méritait bien ce sonnet...
Répondre
P
j'espère l'encourager à prospérer, lui, et ses semblables, qui j'espère ne seront pas reconduits à la frontière !