Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 00:01

B & N du silence

 

Intermède Pul’s art MMXVI / Caroline Leite  (2ème  partie)

… / …

Dans le tenace des traces s’espacent

Le décrit les débris les espaces

Eux mêmes Œufs  d’eux énièmes

Quand se sèment des heures les pleurs

Et les je t’aime avec ou sans orthographe

Dans le secret de l’ascèse vécue

Ou dans l’obscène contrée

Des censures morales

Se construit du voir la perception lucide

La lecture s’impose par tacites dictions

Entrent les aveugles au royaume des rides

Sur le lisse des silences

L’abrupt des sentences

L’hirsute des errances

Quand la forme se dit avant la décision

Le minuscule tactile obère la césure

Oubliant dans le lien des cicatrices

Les incisions les échancrures

Celles qui se détachent

Des plaies ou des larmes

Des alarmes en contrepoint

 

Et les concrétions s’affirment

Et les brumes des mémoires activent

Les interfaces les renversements

Ou les retournements les télescopages

Soulignent le fugace l’encodage

Des humus et des strates

Dans la boite des subversions

La pellicule s’embue aux rives

Des cours émaillés eaux vives

Ou dormantes des mémoires infuses

Intermède Pul’s art MMXVI / Caroline Leite  (2ème  partie)

Images Caroline Leite / txt et choix musical :tg

Partager cet article
Repost0

commentaires

N
Les photos de Caroline sont superbes et j'aime le "lisse des silences"...
Répondre
P
merci sur son site d'autres œuvres, je suis heureux d'avoir fait le lien.
T
encore un bel article.<br /> j'adore ces photos...<br /> amitié<br /> tilk
Répondre
P
merci, Caroline Leite travail sur des supports très différents et inattendus, tout un univers ...
Z
Un monde étrange duquel je m'attends à voir surgir des petits êtres comme les korrigans, les farfadets .... Bises et bon début de semaine
Répondre
P
peut être ? à chacun son peuple, ses êtres que les autres perçoivent peu ou pas, échanger les décors pour aider à les apercevoir ?
M
Je suis fasciné par ce monde étrange...
Répondre
P
c'est ce qui m'a attiré et puis en discutant avec Caroline Leite j'ai découvert un univers attirant étrange et interrogateur de notre condition ....
T
Très sensible (comme le papier photo) à la deuxième, avec ces arbres en quête de lumière...
Répondre
P
le papier sensible est moins usité avec le numérique, mais la sensibilité reste une valeur, elle se dévoile dans le fragile entre autres...