Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2016 4 22 /09 /septembre /2016 00:01

Silences intenses

 

Intermède Pul’s art MMXVI / Caroline Leite  (1ème  partie)

Dans le silence du temps qui passe

Se sassent les heurts et les murmures

Nul ne sait la tendresse qu’amassent

Les trainées laissées du vivace

Dans la laque des vœux

Dans les grains des partances

Dans les plaques sensibles des yeux

 

Vivent les ans et les lustres

Passent les adresses se dressent

Les ombres sans nombres

Symphonies en mineur solo

Métaphorique chorus désarticulés

Quelque part entre franchir

Le dire et l’affranchir

Les traces s’entassent et voilent

Alors l’or des hiers remembrés au présent

Dans l’instance du désirable senti

De l’inverse de l’averse validée

Par défaut et des dés défaussés

Quand dans la décence les sens s’invitent

A redire parce que non vus non avenu

Par manque de perçu

../…

Intermède Pul’s art MMXVI / Caroline Leite  (1ème  partie)

Images Caroline Leite / txt et choix musical :tg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pjtg - dans intermède
commenter cet article

commentaires

tilk 24/09/2016 17:39

et j'adore les deux photos de ton article
re amitié
re tilk

pjtg 25/09/2016 10:52

et deux autres pour clore cet article autour du travail de Caroline Leite.

tilk 24/09/2016 17:38

je suis fan de Tom Waits...
amitié
tilk

pjtg 25/09/2016 10:51

c'est un grand cependant, la langue fait un peu barrière pour une compréhension plus fine , merci pour ton comm.

Anne 23/09/2016 12:03

J'adore les textures sur les photos!

pjtg 24/09/2016 11:24

d'autant que Caroline utilise des supports très différents : papier, verre, béton.... merci de ta visite

Minik do 23/09/2016 07:57

J'aime beaucoup ton poème et la seconde photo.

pjtg 23/09/2016 11:02

merci Dominique, le txt s'inscrit dans l'ombre ou la lumière de l’œuvre ...

ZAZA 22/09/2016 12:24

Des silences qui me parlent Thierry... ! Bravo. Bises et bon jeudi !

pjtg 23/09/2016 11:01

Merci, l'espace qui sépare l’œuvre et le spectateur se doit de se remplir sinon il y a quelques chose qui ne fonctionne pas, il est des qualités de silence ...