Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 00:01

photo neuf y aime clic

 

 pjtg invitent R N / photo destroyer neuf

Cernes lattés des usures hâtées sur traits

Sans union ni relance des prétextes laids

Utilisés par défection dérogations

Oblations défigurées des sexes ôtés

 

La trame persiste un mot ment sans prétexter

Le dé vole entre les claies restituées au vent

Qui ne délivre à la patience que l’argent

Des dits gens qui ne savent du nerf que la clé

 

Un pas scelle une parcelle au seuil du soustraire

Un instant d’art haché le silence où abstraire

Des lignes et des signes les gestes de ceux

Celles qui vécurent Les rires et les vœux

Cliché : Roger Noiseau / Txt et choix musical : tg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Minik do 20/05/2016 07:32

"Des coups de latte, un baiser..." chantait Bashung.

pjtg 20/05/2016 10:16

faut que je retrouve la chanson, un peu sado maso des fois ou la force des choses ?

Topa 20/05/2016 06:58

Un coup de latte n'a jamais fait de bien...

pjtg 20/05/2016 10:15

surtout quand il est trop apparent, sans compter les lattes qui se doivent de n'être que couvertes, pour atténuer les chocs

tilk 20/05/2016 00:35

moi aussi j'ai des cernes qui ne croient pas en dieu...ah ah ah
amitié
tilk

pjtg 20/05/2016 10:13

les cernes ont des causes multiples ils ne sont pas auréoles forcément

Tmor 19/05/2016 17:18

Pas trop envie d'y entrer, et pourtant, ça doit être un lieu habité, autrement.

pjtg 20/05/2016 10:12

la prudence est de mise, sans être superstitieux je n'entrerais pas non plus ou avec un grigri !

ZAZA 19/05/2016 10:49

Une photo choc qui absorbe tes mots de bien belle façon. Bises et bon jeudi. ZAZA

pjtg 19/05/2016 10:56

merci la photo appelle les mots ; le temps de mettre en ligne et..