Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 00:01

photo huit y aime clic

 

 

pjtg invitent R N / photo destroy 8

Carreaux cassés membrures désailées volets

Arrachés La nuit et le jour unis mêlés

Aux spectres esseulés dans l’averse sassés

Par les bornes et les entretoises brisées

 

Les vitres ne se nourrissent que des éclisses

Pétioles séchés sur pages salées sabrées

Par les dents les lames vitrioles zélées

Les matous n’osent y avancer leurs vibrisses

 

Les reflets ne confrontent  que de mornes rets

Qui étreignent des tressages poussières âcres

Vêtures exsangues mémoires sans apprêt

Des nuits des matins des brumes sans tains ni sacre

Cliché : Roger Noiseau / Txt et choix musical : tg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Topa 18/05/2016 06:56

Brûlante actualité...

pjtg 18/05/2016 10:40

qui persiste sous nos yeux, à la sortie du Mans vers Paris...

Tmor 17/05/2016 17:44

Strike !

pjtg 18/05/2016 10:36

un jeu dans lequel les quilles ne sont jamais replacées

Martine 17/05/2016 14:46

Je découvre cette magnifique chanson de Brel....même cassées les fenêtres intrigues....

pjtg 18/05/2016 10:35

les fenêtres : images de l'âme ... peuplent notre mémoire toiles te tableaux, alors cassées !

Lily 17/05/2016 13:33

Encore un carreau d'cassé ! V'là l'vitrier qui passe
Encore un carreau d'cassé ! V'là l'vitrier passé
Ça me rappelle Charlot dans The kid, me semble-t-il

pjtg 18/05/2016 10:34

c'est tout à fait ça, mais ce film bourré de sentiments d'affection, d'amour et d'amitié est bien loin de la réalité à laquelle ces photo font référence.

ZAZA 17/05/2016 11:29

En écoutant les fenêtres du grand Jacques, une connotation encore plus forte. Magnifique Thierry, et vive la liberté ! Bisous

pjtg 18/05/2016 10:32

merci, c'est pas toujours aisé de trouver ce qui fait tilt.

Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche