Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 00:01

cliché douze y aime clic

 

pjtg invitent R N / cliché de destruction 12

Du blanc au noir les variantes du désespoir

Du fauve au crevard les baisers des carnassiers

Emportent sur les fleuves les barques forcées

Et boivent sans retard le sang des mémoires

 

De l’illusoire aux eaux des mères marbrées

Les tombes se relèvent aux soirs célébrés

Par les ombres polymorphes venues sans ailes

Mais lestées des images tristes mais si belles 

 

Cernées sur les poussières la vase des airs

Les cercles et les ondes les rives corsaires

Les lumières se déclinent et sombrent là

Sur les rides des regards et des rires las 

pjtg invitent R N / cliché de destruction 12

Cliché : Roger Noiseau / Txt et choix musical : tg

Partager cet article

Repost 0
Published by pjtg
commenter cet article

commentaires

ZAZA 26/05/2016 19:36

Cette illustration en noir a du chien. Accolée à ton texte et à ce poème d'Aragon chanté par Marc Ogeret, c'est magnifique ! Je reprends doucement le chemin des blogs, bises et bonne soirée. ZAZA

pjtg 27/05/2016 11:06

merci. ce va bientôt être mon tour de m'éloigner (un peu c'est à dire de manière moins systématique) des blogs, ce n'est pas un désintérêt mais un trop plein d'activités
bonne journée

Minik do 26/05/2016 07:23

Le miroir broie du noir...
A+

pjtg 26/05/2016 11:28

il réfléchit ou aide le regardeur à le faire peut être ?

tilk 25/05/2016 18:02

j'adore Ogeret....je l'ai vu plusieurs fois et cette chanson est magnifique...
amitié
tilk

pjtg 26/05/2016 11:27

il a fait un très beau travail d'interprétation de tant de poètes et de chansonniers qui seraient passé à l'as sans lui (et d'autres)

Jerry OX 25/05/2016 16:31

"Du fauve au crevard les baisers des carnassiers" Voilà pour les mots et une illustration saisissante. C'est déroutant et beau aussi , il faut avouer !

pjtg 26/05/2016 11:25

donner à voir et à entendre si ça marche j'en suis heureux : avec les clichés de Roger

Tmor 25/05/2016 10:00

Comme pour la précédente, la Noir et Blanc fonctionne très fort.
Le reflet fantomatique raconte autre chise en monochrome.
La vase des airs me donne le haut de coeur, l'image poétique est parfaite.
Bravo.

pjtg 25/05/2016 15:46

deux angles de vue qui amènent à revoir le sujet, en plus des mots et des chanson, je crains d'en faire trop et de noyer le poisson ?

Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche