Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 avril 2016 6 09 /04 /avril /2016 00:01

Palette en pause

 

Aqua rimmel /neuf coups de brosse

Une ronde inonde les portées froissées lues

Dans les paysages encerclés de rebuts

Une aronde fronde trempée arme ambigu   

Le printemps dans les pattes le bec des refus

 

Les frondaisons arborées des ailleurs indus

Manigance des aurores sans contenu

Vides des horizons que des fleurs ont conçus

Les rides des rues s’allongent sur les peaux nues

 

Rythmant les chants des oiseaux sans âges venus

Par hasard décidés à rester à l’affut

Les espaces résonnent de chants inconnus

Qui dévoilent des faces aux charmes émus

Aqua rimmel /neuf coups de brosse

txt et image et choix musical :

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
la vie est telle que nous avons bien besoins
de chants inconnus...
amitié
tilk

je vois que le vol met un pied à terre
Répondre
P
s'inventer des horizons et des musiques non répertoriés, dans ce monde où tout se définit et donc se finit dans l'utile voir l'inutile c'est respirer ? @ +
P
j'aime beaucoup cette ligne de partage, on s'y accroche
Répondre
P
merci c'est peut être pour ancrer (encrer) quelque part des dérives ou des mirages ? @ +
T
Il ne pleut pas que des larmes de pluie, c'est assez inquiétant pour un météorologue lambda...
Répondre
P
il y a plusieurs météo : au moins deux celle de monsieur tous les jours et l'autre plus intime et celle là est moins visible quoique porteuse d'atmosphères et de climats @ +
T
La nuée vers l'astre se prépare dans une lente précipitation, presque immatérielle
La physique a raison des sens qui nous échappent parfois
Répondre
P
assurément il y a physique et physique subjective, l'objet ou le sujet est moins facile à cerner qu'un grain dans un ciel bleu ou gris, mais l'atmosphère en est, tout autant, sinon plus modifié @ +

Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche