Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2016 6 26 /03 /mars /2016 01:01

Palette parallèle

 

Aqua rimmel / quatre coups de brosse

Les vagues se succèdent sur les rames lasses

Les oiseaux éliment leurs plumes à croiser  

Sur la plate profondeur des feuilles brisées

Les mots élus s’enverguent en vain sur les casses

 

La tristesse de Léo se confine dans

Des sillons reclus sans prétexte dans le vent

Souligner la virtuosité des accents

Epuise les remixes les faux paravents

 

Une musique pliée par hasard écrase

Les risées équivoques que la scène rase

A coups d’amnésies et de vides cérébraux

Quand sur la page ne s’inscrivent que les taux 

Aqua rimmel / quatre coups de brosse

txt et image et choix musical : tg

Partager cet article

Repost 0
Published by pjtg - dans aqua rimmel
commenter cet article

commentaires

tilk 27/03/2016 23:42

de Rimbaud j'ai surtout ressenti ses remuements constants
et sa virtuosité dans le mélange des mots et des sensations
il y en a peu comme lui
amitié
tilk

pjtg 28/03/2016 20:09

"le poète de sept ans"est un beau texte, qui résonne raisonne toujours très bien @ +

tilk 26/03/2016 23:20

franchement c'est beau chaque vert te fait partir la pensée
c'est rare les vers si ouvert
amitié
tilk

pjtg 27/03/2016 11:27

merci ce que tu dis me touche, ce que j'écris je tente à ce que ça ne soit pas fermé, la poésie telle Arthur la décris dans son bateau ivre peut être ? @+

Tmor 26/03/2016 08:55

La coupe franche dans l'étrange
Accentue la force de ce qui manque
On le devine, l'imagine
Entre les mots et les mirages

pjtg 26/03/2016 10:46

amorcer des espaces oui, entre mots et images qui obligent ou incitent à s'inventer la suite... de plus il est des lieux, des expressions qui ne peuvent désigner mais simplement suggérer ... alors @ +

Topa 26/03/2016 07:53

Zut ! j'allais écrire qu'on se croirait en baie de Somme, aux côtés de "la dilettante" !...

(Bé, j'l'ai écrit quand même !...)

pjtg 26/03/2016 10:43

la dilettante est une péniche ou un café bar ou ??? en baie de Somme les oiseaux sont omniprésents @ +

photodilettante 26/03/2016 07:46

la première ressemble à ce que je viens de vivre. ce dégradé de gris ces langues de sable sombre

pjtg 26/03/2016 10:39

peut être est ce l'influence de ce temps uniformément gris ou alors la conjoncture morose ou un fond blues @ +

Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche