Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2016 2 23 /02 /février /2016 01:01

Rimes amarrées

 

À quoi rime elle / trentième coup d’aile

Un grain une larme un fil un souffle un refrain

Un sentier à peine tracé quelques bestioles

Un bout de terre un pas de travers un crachin

Une rime un peu pauvre un rythme de traviole

 

La bible des pauvres gens lettrines vivantes  

Nées dans le paysage et montées par hasard

Légendes vivaces lâchées par un lézard

À l’orée d’un hallier Sur la berge distante

 

D’un soupire étouffé par la mousse d’un ru

Sous une lune gibbeuse ou sous une nue

Verte avec le cri d’un turdidé noir ou bleu

Pour sentinelle et frêle frontière de jeux

À quoi rime elle / trentième coup d’aile

image et txt et choix musical : tg

Partager cet article

Repost 0
Published by pjtg - dans à quoi réel
commenter cet article

commentaires

ZAZA 23/02/2016 15:09

Superbe mon ami.... Deux grosses larmes qui voilent l'univers, ce triste univers dans lequel nous survivons ! Bises et bon après midi

pjtg 24/02/2016 11:33

merci ces larmes : seules armes contre le blues et la triste réalité, avec un peu de couleurs pour mieux voir peut être ? @ +

Tmor 23/02/2016 08:49

Deux ombres face au soleil. Il brille pour tous. Petits et grands. Même si la frontière de "je" est frêle.

pjtg 23/02/2016 10:05

et oui le jeux des je ou le je des jeux ou dans ou ailleurs, la perspective est dans l’œil du spectateur aussi avec son talent ...
@ +

photodilettante 23/02/2016 07:09

je me sens bien dans tes mots qui sont comme la lumière de mon chemin, merci pour le soleil dans le tableau c'est une " simple "merveille
j'adore
pompom

pjtg 23/02/2016 10:03

merci quelque fois la lumière sur le chemin, mais d'autres fois les ombres et les ténèbres, ça va ça vient @ +

Topa 23/02/2016 06:31

Deux flammes de peuplier...

Le grand "passeur" pour Gaston, c'est quand même Pierron...

pjtg 23/02/2016 10:02

l’approximation des silhouettes une facilité ou l'équilibre qui permet d'investir, ce n'est pas toujours facile, bien sur G. Pierron mais ce serait bon que d'autres viennent pour Gaston et d'autres de cet acabit ... @ +