Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2016 4 14 /01 /janvier /2016 01:01

Le rouge est mis

 

pjtg invitent p e / feuilles et cie dix-septième

Le sang sert / Le sang se terre / Le sens se serre / Sève et pigments se la jouent c’est vert / Dans l’ombre de l’œil le vers espère / Ça ou se taire / Là où se ferre l’air / Sang dit se traire / Dans l’ombre vertige des chlorophylles / Qui veinent vaillent et persévèrent /  Toiles instituées sur l’évidence / Qui sème / Dans le chant des houppiers / La verve sereine sait / La larme est venue / Tant dû / Non entendue / Tue ça tue / Vers et revers / Sévères verts / Ces vertus que se disent les incongrus / Ne se serine que dans le flou  / Entre tenue des langues  / De bois / Qui ne sont pas gens / D’essences forestières / Mais démagogiques / Mais des magots / Git sans Hic ni rien / Que stratégie / Le hêtre / Célèbre auteur de tenues hérissées / Quercus et acer et carpinus et fagus et sorbus / Et / Toute la ribambelle /  Signe / Plein ciel / Pleine terre / Sur substrats / Sur équinoxes  / Sols se tissent / Seul se disent / Sol mage heures / Sols mines heurts / Et gammes indées /

image : pe / txt et choix musical : tg

Partager cet article

Repost 0
Published by pjtg - dans pjtg invitent
commenter cet article

commentaires

Topa 15/01/2016 07:13

Ce houppier obsédant emplit tout notre ciel...

pjtg 15/01/2016 10:51

il revient toujours le même, toujours changeant, notre forêt primaire, le couvert des contes ou des légendes, une invitation à aller au pied... @ +

pascale etchecopar 14/01/2016 14:29

Ne pas oublier ces jolies pauses poétiques ! je vais rattraper mon retard avec beaucoup de plaisir....

pjtg 15/01/2016 10:50

ça va ça vient en fonction des images : les miennes et celles que les ami(e)s veulent bien me confier @ +

pascale etchecopar 14/01/2016 14:26

J'ai pris be

pjtg 15/01/2016 10:48

Bonne eénna ou bonne effort...

Tmor 14/01/2016 10:20

Couleurs éclatantes
La cime chatouille le soleil

pjtg 14/01/2016 10:52

le chromatisme fort enseigne l’œil et l'élève vers les vers et les musiques sur entendus ou sous-jacentes @ +

Lily 14/01/2016 09:56

Les rouges de Sancerre ont une belle robe cerise
Dans l'ombre de la chair le vers espère
Ne veut surtout pas être tenu entre langue et palais
Dans l'ombre des corridors le rouge s'étale
De veines en veilles il perd ses vers.

pjtg 14/01/2016 10:51

sur le prisme des couleurs les vins viennent irriguer et rire au gué des pas rôles
et trinquent les ramures à nos vers versent les tanin dans le jus des crus

Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche