Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2015 1 21 /09 /septembre /2015 00:01

À nos oiseaux

pjtg invitent p e / feuilles et cie deux

Des nuits et des aurores et des crépuscules

Et des jours travestis en palette qui stimule

La claque des artifices sur veine brute

Des élixirs qui basculent tous azimutes

 

Exilées par surprise sur la clef des brises

Les limbes se conjuguent des teintes exquises

Que les oiseaux s’amusent à traduire en chants

Qui cinglent vers des vers aux contours apparents

 

Des orchestres en douce soutiennent l’envol

Des voix et des canons des teintes et des tons

Le nez dans les nues ou les oreilles s’affolent

Des oiseaux sans façon écrivent les chansons

image : Pascale e / txt et choix musique : tg / complicité : pj

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Un peu de poésie et un bon zeste de Léo Ferré pour débuter la journée ..je dis , Merci ! C'est extra !!
Répondre
P
Léo a été et reste un grand poète et passeur de poésie, c'est bien si ça ouvre la journée sur un bon jour @ +
P
Une jolie pause poétique dans une journée bien remplie, que du bonheur !
Répondre
P
pour moi c'est tous les matins "poésie", avec des accents différents, ceci lié aux images, mais aussi à mes états d'âme @ +
L
que rajouter ? Tu as des lectrices et des lecteurs à la hauteur du talent (ou des talents) que l'on trouve ici. Vive l'automne et vive Léo !
Répondre
P
vous avez remarqué que ce sonnet est intitulé "à nos oiseaux" c'est donc que vous (lecteurs et regardeurs) êtes associés au processus de "création" (entre guillemets car ce mot pour moi est très fort et galvaudé la plupart du temps) @ +
L
Feuilles d'automnes fragiles, Celles-ci n'ont pas l'angoissante attente de leur grignottement fatal.<br /> Bravo Pascale
Répondre
P
certainement pour une partie d'entre elles ailes celles qui ont pris du numérique dans les limbes et les folioles, pour d'autres encadrées dans de bonnes maisons... @ +
T
Des mots doux pour démarrer l'automne...
Répondre
P
une invitation avec les lino de Pascale E. et puis un peu de douceur dans un monde de brutes, ça ne peut pas faire de mal ? @ +