Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2015 6 22 /08 /août /2015 00:01

lire yves

Chaos

 

pjtg invitent yves / Quatre fois deux plus deux points

Le cas haut / Le rut des sièges ne s’exagère qu’à part / Taire / Tag et action / Mot acte en pacte sur scène / Un scribe / Un scripte / Aube des ans et crêpe eut ce cul / Tue réel / En toute honneur / Toutes heures en coups leurres / Et coutures / À refaire jusque le dé compte final / Car tout conte ne se feint qu’à la fin des faims / Et on se tue à le dire et à le redire / Errances et erreurs depuis areu / Si chaise dé gente l’assise dé visse / Et clac pas ta traque / Les triques des flics des chutes choisissent / Sans toit ni lois / Le change se fait sur fange de mœurs / À toutes va peurs et persillades / La cuisse fine se meut / La croupe en sus pend / Merveille et vermeille / Tant va la suite que la ponctuation perd toute signification / Hors ou sur le ring / Ane eau sans saint faux nids / Chute fit na et le dé conte / Jusque héros / Ou juste zéro /

image : yves / txt et choix musical : tg

Partager cet article

Repost 0
Published by pjtg - dans pjtg invitent
commenter cet article

commentaires

Etchecopar 31/08/2015 18:59

Quelle baston ! et la chaise gagnante est......

pjtg 01/09/2015 12:21

j'espère que ce n'est pas celle que j'ai sous le fondement, ni l'autre ou alors après passage chez l'ébéniste. @ +

ZAZA 23/08/2015 12:03

Wouah, voilà les chaises qui se bastonnent, merveilleusement accompagnées par Bernard Lavilliers.
Tu as raison Thé âche... ce sont des fourmis volantes. Pangloss m'a mis sur la voie et j'ai ainsi pu compléter mon billet. Bises et bon dimanche. ZAZA

pjtg 23/08/2015 14:55

ces chaises peuvent épouser les mauvais plis des siégeurs en plus de recevoir les fessiers, imaginer ce qu'elles feraient devant tous les mauvais penchants de ceux qui utilisent leurs services est une saga digne des mythologies, les fourmis volantes attirent certains oiseaux (les grives par exemple) c'est la nature qui se la joue comme elle peut @ +

Martine 22/08/2015 13:38

Scie sais pas honteux. .....une chaise s'attaquant à plus petite qu'elle ......très drôle à lire à voix haute tes jeux de mots....

pjtg 23/08/2015 11:50

y' a plus de mots râle de nos jours, et c'est pas nouveau ces chaises dates du siècle dernier, les matériaux modernes ont ils changé quelque chose ? ou cela dépend il de la maison qui les héberge ? @ +

Tmor 22/08/2015 10:19

Avec Lavillier on est loin du quand je serai KO. Son utopia de la lutte résonne toujours :
https://www.youtube.com/watch?v=5tDjqLYRB8o

pjtg 22/08/2015 11:23

c'est juste, l'utopie un mot qui fait peur, et pourtant sans elle rien n'aurait avancé, la chanson peut porter des espérances, ou pour le moins elle peur dénoncer ! @ +

Topa 22/08/2015 05:38

Chanson adéquate à cent pour cent...

pjtg 22/08/2015 11:19

elle s'est imposée d'elle même, revisiter la discographie du Bernard remet en mémoire quelques beaux chants de révolte @ +