Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2015 3 06 /05 /mai /2015 00:01

Battement en part tance

 

Rose band / one annonce

Aux creux des images hébergées sous les masques

La danse des potences détermine la cadence

La pulsation invite à porter le casque

Dans les brumes opaques issues des silences

 

Des arbres sans feuilles s’accouplent aux espaces

Aux ombres aux reliefs qui se meuvent sans traces

Les doigtés des pianistes plient les paysages

Annonçant les points d’ancrage des nefs sans âges

 

Les dessous des fantômes minuscules laissent

Dans la lande les soupirs des épaves noires

Le peigne raide des coups des vents  prie sans cesse

Le peintre irradié de refaire l’histoire

 

txt et image : tg

Partager cet article

Repost 0
Published by pjtg - dans bandes
commenter cet article

commentaires

LE WOLF 07/05/2015 15:39

Rien à ajouter, c'était pour signaler que j'avais vu ce travail sur bande

pjtg 08/05/2015 02:47

bande à part entière mais petit mot d'elle à plus, merci pour le comm. quand le djaz est là je ne suis pas las.

Lily 07/05/2015 07:29

Je vois un gondolier et sa gondole dans la brume
Une sorte de masque à droite
Le pianiste sans âge a déplié le paysage
et le peintre refait l'histoire sous nos yeux

pjtg 07/05/2015 09:17

le gondolier chante un blues, le masque dit le bateau ivre, le pianiste joue des gammes mineures, et le peintre tente de saisir le temps qui passe... on a pas fini (Léonore). @ +

Tmor 06/05/2015 09:24

Macro emprunte
Marquant un paysage en fractale
Précis profond n aime s'y plonger

pjtg 06/05/2015 17:26

homothétie dans laquelle le point "O" serait quelque part du côté de la main du dessinateur, l'ombre de la plume déterminant les prolongations et les projections, avec quelques anamorphoses dues aux déformations des champs temporels et magnétiques : on arrive à une définition qui me plait et me convainc !

Minik do 06/05/2015 07:55

Belle harmonie entre poème et tableau.

pjtg 06/05/2015 09:18

Merci Dominique. Il y a un truc terrible avec les comm. c'est qu'on se relit et des fois je me dis : "ben t'aurais pu te dispenser ! ou trop tard ou tant mieux, tant pis ! @ +

Topa 06/05/2015 07:20

"Plier le paysage" doit présenter bien des avantages....

pjtg 06/05/2015 09:15

ça permet, lorsque le pianiste est bon, de l'emporter partout, le paysage (avec tous les portraits) où qu'on aille, ça marche aussi avec un guitariste. @ +

Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche