Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2015 1 04 /05 /mai /2015 00:01

Des Arts Rois

 

Bande bleue / Quatre et quatre fondent un

La couvée automnale des strophes brisées

Lâche des graines stérilisées au sein des

Orchestres de bradeurs de portées décimées

Partis à l’aube sous la noirceur grisée des

 

Ciels flambés dans les ivresses des orages nus

Quand les colères des années tissent des rets

Et s’exhortent abruptes à concevoir des mets

De choix où la virulence des parfums  mue

 

En exquises esquisses issues des mariages

Entre faux appâts La verve énerve les nerfs

Les organes des sens et plie en sons corsaires

Mercenaires des mots des vers et des images

Partager cet article

Repost 0
Published by pjtg - dans bandes
commenter cet article

commentaires

martine 07/05/2015 13:55

belle bande....autant de signes comme échoués .....autant de sensations....poème à conserver .....

pjtg 08/05/2015 02:46

merci, l'échouage sur feuilles de papier, donne à naviguer, je garde, on attend la semaine prochaine pour aviser je suis sur le mode djaz !

les caphys 05/05/2015 09:23

pour le moment la plus belle de cette nouvelle série

pjtg 05/05/2015 16:02

bon ça fait plaisir, mais va falloir assurer à la venir, merci pour le comm. @ +

Topa 05/05/2015 07:01

"Ta" Fiona a du chien, c'est sûr...

pjtg 05/05/2015 09:06

c'est ce qui m'a semblé, une "jeune" en pleine ascension ! @ +

Tmor 04/05/2015 13:30

Le tryptique se dévoile. Paysage onirique et musical. Des cordes tendues, suspendues au sens des sensations. Bravo.

pjtg 04/05/2015 15:16

merci pour le comm. ces bandes se veulent partitions des théâtres intérieures, en même temps que notation du temps qui est passé, qui passe... ces images peuvent se lire dans tous les sens, une polyphonie se dégagerait ? @ +

Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche