Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 avril 2015 4 30 /04 /avril /2015 00:01
Bande bleue / deux départs

Vers les espaces délétères que les chiens

Hument  Des nefs au long cours perturbent les chants

Des archives organiques Écrans devins

Et orgues des suppliques crèvent sous calmants  

 

La belle aux yeux de fièvre alimente  la flaque

De sa voix de plomb elle dresse son l’être âges

Au cours des sales saisons armés des arnaques

Vulgaires et outrancières de marques pages

 

La charge se plonge dans des mers d’alcools forts

De poisons appétant d’opiums ordinaires

Où se meuvent des êtres si abstraits que l’or

Se fait fleurs et fruits des aubes aux doigts pervers

 

txt et image : tg

Des arts rivés

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Je viens de lire Brise marine. Des rapprochements ...<br /> Nous sommes tous les jours en partance,<br /> même si certains ne le voient pas.<br /> La terre ferme n'est déjà plus sous nos pas
Répondre
P
ce grand Stéphane il avait ses mardis, ce qu'il écrit interpelle, Brise Marine entre autres. "La lucidité est la blessure la plus proche du soleil" : René Char.
L
Des oiseaux canadair ?<br /> Je vois du feu dans tout ce bleu
Répondre
P
des oiseaux canardeurs ou cane hardeur, le bleu fait long feu, il y aurait comme un contre point entre teinte et contenu igné ? c'est bien possible et c'est presque sur. @ +
T
"...Mais, ô mon coeur, entends le chant des matelots ! "<br /> <br /> (Stéphane Mallarmé, "Brise marine")
Répondre
P
merci pour ce rapprochement avec un texte d'un grand, le blues veille et la météo n'aide pas. @ +
M
Des oiseaux sombres planent au-dessus<br /> des navires en partances...
Répondre
P
les oiseaux sont à l'unisson des temps (météo et quatrième dimension) les couleurs et les mots suivent des sillages qui leurs sont propres. @ +
T
Le voyage continue et ouvre des perspectives attirantes, intrigantes
Répondre
P
c'est un plaisir à partager, les bandes sont aussi des moments où la perspective et le temps (de lecture) se conjuguent pour donner à imaginer ? heureux que cela te plaise ! @ +